La guerre des réseaux sociaux

By | 25 septembre 2014
La guerre des réseaux sociaux
Comparé à il y a une dizaine d’années, on peut désormais trouver de nombreux réseaux sociaux. Les trois plus gros Facebook, Google+ et Twitter sont les plus utilisés, les plus épiés et donc les plus critiqués. Certains utilisateurs sont devenus pro et anti en fonction des différents réseaux qu’ils utilisent. Pourquoi devoir opposer tous ces réseaux ?

On ne peut passer une semaine sans voir un réseau social se faire critiquer et être au bord de la mort. On peut régulièrement trouver des articles par exemple Twitter ne sera jamais comme Facebook dans Slate, ou le réseau que la plupart des gens aiment bien critiquer sans le connaître vraiment Google abandonne progressivement Google+ dans Numerama.

Je dois avouer que j’ai du mal à comprendre toutes ces critiques, oui ces réseaux sont différents, oui ils n’évoluent pas dans le même sens. Mais heureusement ! S’ils devaient en être autrement pourquoi avoir plusieurs réseaux sociaux ?

Il serait à mon humble avis plus intéressant que chacun ou tout du moins les « journalistes » qui écrivent tous ces articles, prennent le temps d’étudier chacun de ces réseaux, de les comprendre et de les maîtriser.

Chacun de ces trois réseaux, a ses avantages, ses inconvénients, mais surtout un but et un usage totalement différent !

Le réseau le plus connu Facebook

 Facebook est toujours le réseau actuellement le plus utilisé, son utilisation a beaucoup évolué depuis son lancement. Le but premier de Facebook était de mettre l’utilisateur au centre de sa plate-forme. Avec l’arrivée des pages, les entreprises ont pu s’immiscer dans cet outil.

Aujourd’hui, aux vues du nombres de pages et d’utilisateurs, Facebook a dû adapter son algorithme pour tenter de vous présenter le contenu qui selon Facebook vous plaira le plus.

Facebook a décidé de revenir à ses débuts pour se tourner vers l’utilisateur. Il y a donc plus de visibilité pour le contenu utilisateur et moins pour les marques. C’est parfait les marques ont de l’argent ! Facebook va donc vendre de la visibilité aux marques, ce qui satisfait à la fois Facebook et les marques. Mais l’algorithme ne cesse d’évoluer et les marques doivent toujours payer. Mais comment se passer d’un réseau ou près d’un français sur deux est présent pour une marque française ?

Facebook_like_thumb

Le réseau le plus endetté Twitter

Twitter son plus gros soucis est le fait qu‘il n’arrive pas à être rentable. Pour y remédier Twitter a ouvert l‘accès aux publicités à tout le monde quel que soit le budget. Nous pourrons analyser tout ça milieu d’année prochaine je pense.

Twitter est vraiment un outil intéressant pour les actualités et échanger sur un événement en direct. Grâce à Twitter vous pouvez être au courant très rapidement de nouvelles vraies et malheureusement fausses. Twitter est très viral en un rien de temps une annonce peut se propager dans le monde entier. Evidemment comme partout sur Internet, vérifier la source n’est pas le problème majeur des twittos.

Twitter permet également d’interagir facilement avec ses followers, ce qui offre une certaine proximité, même si celle-ci reste publique.

Le gros défaut de Twitter selon moi est le fait que des groupes généralement d’adolescents (mais également de personnes malveillantes) ont très bien compris les rouages de Twitter et les utilisent pour polluer cet outil.

Il est quasiment impossible  d’avoir les 10 TT (Topics Trends) sur un thème un minimum sérieux les mercredis après-midi, weekend et période de vacances scolaires.

twitter-117595_640

Le plus critiqué Google+

On arrive maintenant à Google+ qui voit sa mort annoncé à chaque nouveau changement. Je pense que Google a voulu mettre Google+ au centre de tous ses outils. C’est une véritable sur couche sociale qui permet d’interagir et de donner des indications aux différentes personnes avec qui vous pouvez être connecté.

Par exemple vous cherchez un film à aller voir, un restaurant où manger ou toute autre recherche, vous allez pouvoir voir l’avis des personnes que vous suivez. Ensuite à vous d’avoir confiance ou non dans l’avis de ces différentes personnes.

La grande majorité des outils Google sont maintenant connectés à Google+.

Il est vrai qu’au lancement de Google+, Google n’a pas lésiné sur les moyens ce qui a pu énerver un grand nombre de personnes. Ce que je comprends totalement. Pour commenter sur Youtube, il faut un compte Google+, pour ouvrir un compte Gmail, il fallait un compte Google+…

Après avoir cherché le quantitatif, Google+ se tourne vers le qualitatif, maintenant vient qui veut sur sa plate-forme et on constate qu’il y a malgré tout de plus en plus de personnes et pas uniquement des geeks.

Etant personnellement Rising Star sur Google+ j’ai affaire tous les jours à des personnes de tout âge et de différents milieux sociaux souhaitant apprendre à maîtriser Google+.

Je trouve également qu’au niveau professionnel il y a un réel intérêt. Tout d’abord au niveau local, Google Business apporte une réelle visibilité. Et ensuite de manière générale, les interactions avec les clients et prospects sont très faciles et que ce soit en privé ou en public.

Google+_logo

Lequel préférer ?

J’ai envie de répondre les trois, j’aime utiliser chacun des trois, car ils ont pour moi des utilités complètement différentes.

Je vais être sur Facebook (ok pour gérer mes pages pros) mais aussi pour échanger avec mes amis les plus proches (sur Facebook j’ai bloqué mon profil uniquement pour mes amis proches les autres ça ne leur sert pas à grand chose) comme ce fut le premier réseau utilisé ils sont presque tous dessus.

Je vais être sur Twitter, pour faire de la veille, suivre l’actualité et parler basket en pleine nuit pendant un match NBA avec Jacques Monclar qui répond à mon tweet en direct :-).

Je vais être sur Google+ pour la facilité d’interaction, j’ai rapidement pu rencontrer des gens très intéressant et avec une facilité déconcertante. Egalement pour les gifs. :p

Je vais fuir Facebook, pour toutes ces publicités, qu’il m’inflige en tant qu’utilisateur et qu’il me fait payer en tant que professionnel.

Je vais fuir Twitter pour ces groupes de personnes qui pourrissent les TT et cette haine et ces bêtises qui peuvent être partagées !

Je vais fuir Google+ car Google veut tout savoir de nous et me reconnait partout.

Des articles constructifs ça vous dit ?

J’aimerais arrêter de tomber sur des articles (sûrement comme celui-ci) où les auteurs parlent pour ne rien dire juste pour critiquer sans fondement aucun. J’aimerais pouvoir avoir accès à des articles de fonds qui me présente la dernière nouveauté d’un de ces réseaux en m’expliquant qu’est-ce que ça va m’apporter et comment bien l’utiliser.

Mais bon c’est plus difficile à vendre après…


 Share

Google+ Comments